Bienvenue sur le forum du RPG Hn
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mémoire] Isobu Dokuba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nardco

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 22/01/2016

Informations
Grade: Jônin / Anbu
Capacité(s): Katon / Dôjutsu
Sanctions:
0/2  (0/2)

MessageSujet: [Mémoire] Isobu Dokuba   Sam 29 Oct - 22:09

Chapitre I : Les prémices de la guerre
"Je n'ai toujours pas compris qui est né en premier: la paix ou la guerre?"

A l'époque, Isobu n'était encore qu'un Chûnin aux compétences appréciées bien que limitées . Les tambours de la guerre venaient de se mettre en marche et annonçaient un destin funèbre pour le village de Kusa et ses habitants. Les volatiles rares, qui avaient pris pied dans les grands arbres du village, s'étaient déjà tous envolés à cause de la pression et de la peur qui stagnait dans l'atmosphère.


Isobu fut sélectionné par le conseil de guerre afin de participer à la protection des murailles Sud du village. Il avait été affecté, avec une unité de jônin, sur un petit campement (le campement Bravo) à quelques kilomètres de celle-ci afin de prévenir une quelconque avancée militaire impromptue arrivant par le Sud.


Le jeune Chûnin devait désormais faire ses adieux à ses proches, et ses amis, qui étaient affectés à la protection interne du village.
Il n'avait pas beaucoup d’espoir de survie et s'y était préparé en cas où il devrait donner sa vie pour sauver les siens d'une mort macabre.



Photo archive d'Isobu, prise lors de son arrivée au campement Bravo



Dernière édition par Nardco le Dim 30 Oct - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nardco

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 22/01/2016

Informations
Grade: Jônin / Anbu
Capacité(s): Katon / Dôjutsu
Sanctions:
0/2  (0/2)

MessageSujet: Re: [Mémoire] Isobu Dokuba   Dim 30 Oct - 10:16

Chapitre II : Le nerf de la guerre
"Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit"


Le campement Bravo venait d'essuyer un premier assaut, l'unité Jônin et Isobu étaient au branle-bas de combat. La magnifique plaine verdoyante avait troqué sa majestueuse couverture fleurie contre cratères et sang.

« -Isobu ! On a besoin d'une diversion sur le flanc gauche *cria le chef d'équipe du campement Bravo* »

Isobu était là, debout, la gorge nouée alors que sa poitrine vibrait au rythme des pulsations excessives de son coeur.

« -Isobu ! Réveilles toi gamin !! *cria de nouveau le chef d'équipe du campement Bravo*
-Soldat ! Je t'ordonne de réagir ! *ajouta le chef du campement* »


Isobu se fit immédiatement rappeler sur terre lors de ces quelques mots, comme s'il venait de ramasser une énorme gifle par son supérieur. En effet Isobu détestait qu'on le remette à l'ordre car il se saignait aux quatre veines pour être le meilleur et le plus irréprochable des shinobi.

« -Reçu Taïsho ! *Balança Isobu alors qu'il s'arma de son Katana avant de s'expulser en direction du flanc gauche.*»

Le Chûnin fit tomber les quelques adversaires sur sa route en déposant des coupes réparties sur l'ensemble des zones les plus vitales du corps humain.

« -Kusho, Suishu ! J'ai besoin de votre suiton *Demande Isobu à deux autres Jônin de l'équipe Bravo.*
-Qu'est ce que tu veux dire par là Isobu ? *Réponda Kusho»
-Regardez le terrain, il est en entonnoir, l'eau va naturellement se déverser sur les troupes qui arrivent en face *dit-il très sûr de lui*»


Les deux Jônin hésitèrent un petit instant, gaspiller du chakra serait une grave erreur dans une situation telle que la leur. Mais Isobu avait ce regard, celui d'un Homme qui savait, un Homme qui aurait pu donner sa vie en guise de caution.

Kushi et Suishi, le duo de l'eau, se regardèrent avant d'hocher la tête au même moment. Ceux-ci ne semblaient pas avoir de meilleures solutions afin de repousser les vagues d'assauts qui se répétaient inlassablement comme le feraient des feux de détresse.

« -Suiton ! Suishouha no jutsu ! *Crièrent les deux Jônin en face de cet entonnoir naturel, qui était le seul et unique passage pour les hordes barbares * »

« -Ikuzo ! *Dit Isobu alors qu'il réalisa une série de trois mûdra*
-Chidori ! *Une vive lumière vint à faire disparaître la main droite du jeune Chûnin»


L'immense vague d'eau, qui s'écrasait à gauche puis à droite de cette gorge naturelle, venait d'être liée à des voltages électriques mortels qui se dévoilaient par les cries de millier d'oiseaux.

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mémoire] Isobu Dokuba
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Mémoire visuelle ou auditive
» Mémoire et visions des membres de l'armée la Chimay Bleue
» [terminé] « Il faut que tous braves menteurs soient gens de bonne mémoire, pour se garder de méprendre » Etienne Pasquier [Ewen]
» De mémoire de pigeon...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Habbo Shinobi RPG :: CORBELLE ANCIEN HN(2) :: Background-
Sauter vers: